Pourquoi est-ce que je n’écris plus sur ce blog ?

Tout simplement parce que j’ai la flemme. Merci, au revoir.

Je déconne. J’ai évidemment la flemme (c’est visiblement la bonne fée de la paresse qui s’est penchée sur mon berceau avec le plus d’empressement) mais il n’y a pas que ça. Comme vous le savez, chèr-e-s fidèle-s (vu l’état de décomposition avancé de ce blog et l’odeur de moisissure qui s’en dégage je me demande s’il est raisonnable d’évoquer mon lectorat au pluriel) j’ai signé il y a un peu plus d’un an un CDI. Je ne fréquente donc plus du tout Paule qui, si elle m’en a fait voir de toutes les couleurs, était une source inépuisable d’anecdotes. Depuis que j’ai signé ce maudit contrat en lettres de sang, je passe (et ce n’est pas moi qui le dis, c’est le Service Administratif et Financier (que l’on peut aussi appeler la compta si on veut les faire chier à peu de frais) et je peux vous dire que les chiffres qui suivent ne mentent pas parce qu’il sont carré-carré à la compta)je passe donc 1607 heures au travail du 1er septembre au 31 août (et quand j’écris ça mon cœur de saltimbanque oscille entre angoisse profonde et déni total). Et vue la satanée bande d’hurluberlus (je ne savais pas quel mot utiliser pour être réaliste sans paraître insultante) que je me cogne chaque jour, je peux vous dire que ma source d’anecdotes est loin d’être tarie. Malheureusement j’ai peur. Imaginez un instant que l’un de mes collègues arrive sur ce blog grâce à une recherche Google :

  • burn-out symptômes
  • faut-il coucher avec le directeur pour avoir une augmentation
  • faire discrètement caca au travail
  • si Marine Le Pen est présidente est-ce que cette absurde fusion des régions continera ?
  • devenir délégué du personnel pour faire chier la direction
  • comment être candidat En Marche aux législatives car j’aime Macron et je l’admire
  • je voudrais que tous mes collègues arrêtent de venir travailler car je les déteste tous
  • apprendre à dire non à mon directeur sans qu’il arrête de m’aimer
  • médecin complaisant + arrêt de travail
  • peut-on lutter contre la macronisation de la société et de mon emploi
  • tout plaquer pour devenir auto-suffisant

Je vous assure qu’il est tout à fait possible que mes collègues fassent des recherches sur les thèmes évoqués plus haut. Imaginez qu’ils arrivent ici et qu’ils reconnaissent mon humour douteux ? Ou pire, si j’écris un article sur le boulot et que l’un de mes collègues se reconnaît à travers les critiques que j’émets sur sa personne ? Je serais alors obligée, telle une Florent Pagny des internets, de m’exiler en Patagonie (mais je n’aurais pas l’outrecuidance d’en faire une chanson) (et bonjour la référence aux années 2000).

4d2202f5ef12139ea0f7065599a598f2

Lecul Danslesronces, menacée par l’un de ses collègues qui vient de découvrir son blog

Voilà, vous savez pourquoi je n’écris plus, je reviendrai sur ce blog dans un an, quand j’aurai trouvé comment vous parler de ma vie au boulot sans laisser le moindre indice sur mon identité (j’espère que le binge-watching des Experts trouvera enfin une application concrète ici).

f8627f56af6f17c6423695fddd887fba

Lecul Danslesronces, obligée d’écrire dans son journal intime car aucun autre endroit n’est sûr.

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi est-ce que je n’écris plus sur ce blog ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s