La grande nouvelle du jour

Les gars, je suis hyper jouasse depuis deux jours. Figurez-vous qu’il se passe quelque chose dans ma vie qui me remplit tellement de joie que je pourrais bien en exploser. Les gars, depuis mercredi 22 juillet à 17 heures : je suis en VACANCES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire tellement que je n’ai même pas honte d’avoir fait la blague ringarde qui a démarré cette phrase. C’est vous dire quel niveau de détente détendue que j’ai atteint. Vous vous dites sans doute « qu’est-ce qu’elle nous fait chier celle-là, elle travaille que la moitié de l’année, elle va pas nous péter un boulard dès qu’elle finit un contrat. » Certes. Mais là c’est un peu différent : mercredi midi j’ai fait un repas de départ en vacances avec tous les gens de l’endroit où je travaille (enfin, ceux qui font pas la gueule, mais ceci est une autre histoire). Ensuite, l’après-midi j’ai traité mes derniers mails et rangé mon bureau pour la rentrée, car je suis réembauchée du 31 août au 30 octobre prochain. Si ça ce sont pas des vacances, je sais pas ce qu’il vous faut !

Summer

Lecul Danslesronces, trop contente d’être en vacances

Bien sûr, administrativement et financièrement je suis au chômage. Mais psychologiquement, je peux vous dire que je ne me suis jamais autant sentie en vacances. Personnellement je trouve que c’est le plus important. Alors, que fait une blogueuse en vacances ? Déjà, j’ai fêté ça hier matin en faisant une petite demie-heure de yoga au saut du lit, puis j’ai mangé du tahini. Après je me suis dit que ça allait bien ce délire hippie et je suis allée m’acheter du vernis à ongles dans des magasins capitalistes. Ce week-end avec Lecu on amène Plaquette en colo chez sa mamie (on redoute vraiment la séparation, mais on essaie de faire face dignement) et ensuite on s’envole (en vrai on prend le train mais je sais pas comment le dire avec classe) pour Le bel Paris assister à un mariage qui me réjouit particulièrement (d’habitude j’aime les mariages, mais plutôt du style « ouais, bravo c’est cool, mais qu’est-ce qu’il y aura à bouffer et surtout avez-vous prévu suffisamment de champagne ? ») (là je suis tellement contente que je m’en fous de pas savoir ce qui est prévu le soir) (coucou les gars !) (c’est pour savoir si vous lisez mon blog) (pardon pour ceux qui s’en foutent) (en même temps c’est un peu le principe d’un blog, ceux qui s’en foutent ils ont qu’à ne pas lire) (breeeeeefff….).

In bed

Lecul Danslesronces, profitant de l’absence de Plaquette pour lire tranquillement

Après Paris, on part récupérer Plaquette chez sa mamie, en espérant qu’il soit toujours vivant (coucou Maman !), et on passe quelques jours dans le coin respirer le bon air des montagnes et voir la famille (coucou Mamé, coucou la famille qui sera là) (je sais pas qui c’est). C’est con, j’aime pas la montagne, je préfère la mer, mais comme je suis en vacances ce désagrément me passe bien au-dessus de la tête, lalalalala. Et puis on finira ces vacances tranquillou à la maison, je pense que le programme principal sera « grosse glande ».

Pendant mes vacances vous aurez peut-être droit à quelques articles, mais faut pas trop compter dessus non plus. Pour être honnête, je vous parlais d’une super idée que j’avais eue, et ben j’en étais tellement contente que j’ai commencé à écrire l’article il y a un mois, et qu’après des copains sont arrivés pour l’apéro et que depuis j’ai pas réouvert mon cahier. Car oui, normalement j’écris toujours à la main avant de taper, je ne sais pas « penser » sur clavier. Sauf ce billet de vacances, car je suis bien trop excitée pour faire un premier jet, j’écris comme ça sort de ma tête, c’est pourquoi cet article peut sembler plus décousu qu’à l’accoutumée. (ça vous file pas un peu des frissons d’avoir des secrets des coulisses de Lecul Danslesronces, blog lu internationalement) (un peu moins ces derniers temps, mes cousins sont rentrés d’Erasmus) (coucou les cousins !).

Sur ce je dois filer, je vais visiter des bateaux et manger de la paella (c’est le repas de fin d’année de Lecu, y a même un concert, moi je trouve ça dommage que ce soient pas les employés qui fassent un spectacle comme pour les fêtes d’école mais il paraît qu’ils ont autre chose à foutre).

Ronald Reis – Greenwich Village, New York City, 1963

Lecul Danslesronces, se détendant car elle est en vacances

Je suis tellement en joie que je vous fais même des bisous, tiens !

la taie d'oreiller

Lecul Danslesronces, toujours aussi heureuse d’être en vacances, même si il fait un peu chaud

Publicités

4 réflexions sur “La grande nouvelle du jour

  1. Plaquette est attendu avec impatience par Seccotine (qui se lime les griffes…) et Tryphon (en fait non, il dort). Et vous êtes priés de signer une décharge quand vous me le laisserez pour les dommages physiques ou psychologiques qui pourraient résulter de son séjour (voilà ! faut pas me mettre la pression !)
    Désolée j’ai pas trouvé de pseudos pour mes chats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s